Texte 
Page 


WEB 2.0 - elanceur

 
imprimer

elanceur.org

“Powered By The People”

Le Web 2.0 est un mot jargon pour désigner le nouveau paradigme internet qui est tout simplement en train de façonner la manière dont nous allons travailler et interagir avec l’information sur le web.

Le Web 2.0 n’est ni un logiciel particulier ni quelque marque déposée de Microsoft ou Google, mais un mot-buzz décrivant un ensemble d’approches pour utiliser le net de façon nouvelle et sur des chemins très innovants.

Le Web 2.0 renvoie à des technologies qui permettent aux données de devenir indépendantes de la personne qui les produit ou du site dont elles viennent. Il s’arrange avec la façon dont l’information peut être tranchée en unités qui jaillissent librement d’un site à un autre, souvent avec des manières que le producteur n’avait pas prévu.

Le paradigme du web 2.0 permet aux utilisateurs du net de tirer l’information à partir d’une variété de sites de façon simultanée et de la distribuer sur son site pour parvenir à de nouvelles intentions.

Mais ce n’est pas un monde où il s’agit de piller le travail de l’autre ou de pirater l’information pour son propre bénéfice. Au lieu de cela, le Web 2.0 est un produit de l’open-source, partageant les notions sur lesquelles l’internet avait été fondé, et rendant les données mieux connectées. Ceci permet de nouvelles informations et des opportunités d’affaires qui peuvent se construire sur les épaules de l’information qui venait avant.

Le Web 2.0 laisse les données agir comme sa propre entité, ce qui peut être modifié, altéré ou remixé par quiconque pour n’importe quel objectif. Quand les données sont une entité, le net migre à partir d’un ensemble de sites web vers un vrai web de sites qui peuvent interagir et traiter l’information de façon collective.

Le Web 2.0 est construit sur des technologies comme Ajax, une approche de développement Web fondée sur JavaScript et le langage de programmation XML. Ce mélange de technologies permet aux pages de fonctionner plus comme des applications de bureau que des vieilles pages de contenus statiques comme nous avions l’habitude d’en trouver sur le web.

oreilly web 2.0

Tim O'Reilly écrit un article très intéressant expliquant en profondeur ce qu’est le web 2.0 : what Web 2.0 is

Avec les sites motorisés par Ajax, les utilisateurs peuvent interagir avec l’information à l’intérieur de pages individuelles comme s’ils utilisaient une application logicielle, laissant la vieille métaphore du Web du chemin de navigation séquentielle parmi des pages web statiques.

Dion Hinchcliffe écrit dans son Journal Web Services :

Néanmions aussi important, est la valeur tangible que le Web 2.0 fournit aujourd'hui :

Optimiser La Longue Queue. Amazon and eBay used this idea to build companies worth billions and billions. This is how. Web 2.0 provides both the audience and the services.

Petites Pièces, Vaguement Jointes. Monolithism is dead, we can't build big stuff like that any more. It's not agile nor can what you build be aggregated, deliver sustained value, or even survive for long.

Self-Service et Participation. Fostering this lets you capture new value in your Web 2.0 apps 24 hours a day. Examples: Tagging, ranking, trackbacks, reputations.

Décentralisation Radicale. Single sources of function are single sources of failure and are unacceptable now. And they don't scale to either deliver or capture significant value.

Conduite Émergente. Your Web 2.0 functionality can be reused, remixed, aggregated, and syndicated and the resulting value reintegrated back into your application.

Le Web 2.0 fleurit sur une autre technologie cool appelée RSS. Comme beaucoup d’entre vous le savent déjà, RSS permet aux utilisateurs de recevoir des mises à jour automatiques quand un site se modifie au lieu de vérifier tout le temps pour obtenir la dernière information. On s’abonne simplement au RSS du site, et au fur et à mesure que le contenu se modifie, l’information est automatiquement distribuée dans votre lecteur RSS ou agrégateur de nouvelles.

Avec le Web 2.0, RSS passe en mode turbo et devient très largement utilisé pour syndiquer, filtrer et remixer les actualités, articles et autres types de contenus en de nouveaux items d’information. C’est en fait le remix, dans la sélection ad’hoc et la juxtaposition du contenu existant que repose vraiment le plus grand potentiel du paradigme du Web 2.0.

Voilà un exemple de notre nouveau lecteur public RSS web 2.0, motorisé par des programmes Ajax de la société hollandaise BackBase.

Le pouvoir des APIs ouvertes fait la révolution Web 2.0 avec des accès à de grandes bases de données propriétaires d’information qui une fois de plus peuvent être utilisées pour créer de nouvelles combinatoires business qui n’auraient pu arriver autrement.

Amazon, Google, Yahoo, eBay/Skype et bon nombre d’autres sociétés web (même Microsoft est en train de faire ça), toutes ont des APIs ouvertes permettant aux développeurs d’inventer et concevoir de nouvelles applications influençant les données existantes et l’information.

Par essence, avec Web 2.0 le web devient une "plate-forme" pour le développement en soi-même et par lui-même.

"Pour ceux travaillant dans l'entrerprise, le Web est une plate-forme pour le business. Pour les marketers, les Web est une plate-forme pour la communication. Pour les journalistes, le web est une plateforme pour les nouveaux médias. Pour les geeks, le Web est une plate-forme pour le développement logiciel. Et ainsi de suite."

Source: Read/Write Web - Richard MacManus

Quelques très beaux exemples de cette approche Web 2.0 sont Andale.com, un site qui analyse l’information des ventes venant d’eBay et la fournit aux utlisateurs de façon à ce qu’ils puissent tirer le meilleur parti du site d’enchères. Un autre exemple est HousingMaps.com, un site motorisé par Craigslist.org et Google Maps, mais non officiellement affilié avec l’un des deux. HousingMaps combine les annonces immobilières de la Craigslist avec la capacité des Google Maps de visualiser rapidement une carte satellite de l’adresse exacte.

Toutes ces applications web ont créé de nouveaux services qui se construisent sur de l'information existante, des données et des services et réutilisent cette information d’une façon inattendu pour les créateurs originaux.

Ce remixage évolutionnaire crée plein de belles opportunités business tant pour les créateurs, que pour les consommateurs, rendant possible la création de nombeux services innovants, et vraiment utiles.

Voilà un mini-guide humble fait à la main vers les exemples les plus intéressants du Web 2.0 à l’oeuvre. En route à partir d’aujourd’hui, ce guide sera un recensement vers les meilleurs et plus intéressants exemples du Web 2.0 à l’œuvre, avec des ajouts et mises à jour hebdomadaires. Si vous étiez en train de chercher une présentation des meilleurs exemples des applications du Web 2.0 et des services ici, vous êtes au bon endroit. (Et SVP, envoyez vraiment tout ce que vous pensez qui devrait être inclus ici que j’aurais pu oublier).
A faire Les Canaux d’Actualités de Robin Good

http://www.masternewmedia.org/newschannels/
Mon tout dernier exploit, les Canaux d’Actualités de Robin Good sont désormais opérationnels. Une conglomération motorisée par Ajax des toutes dernières nouvelles provenant de MasterNewMedia, Kolabora, MasterViews et The Weblog Project, ce site permet à toutes les actualités venant des sites de Robin Good d’être visualisés simultanément à partir d’un site unique qui met à jour les nouveaux articles au fur et à mesure qu’ils sont postés. La page est construite en utilisant la technologie de Backbase et montre vraiment la puissance du Web 2.0.

Une interface qui tourne bien, la page paraît lisse, va vite et se met à jour en temps réel sans besoin de rafraîchissement. Elle s’ajuste aux besoinx des utilisateurs, permettant le choix des sites de Robin Good qu’ils veulent voir, et rend les articles accessibles sur la page ou dans une fenêtre séparée (équipée avec les boutons impression, email, navigation avant et arrière). Il y a aussi une fonctionnalité puissante de recherche permettant aux utilisateurs de chercher tous les fils en une fois et la capacité de sauvegarder n’importe quelle recherche en tant que fil RSS.

Cette page d’actualités intègre aussi une fonctionnalité d'e-mailing, une facilité d’impresion, une archive complète de tous mes billets et des mises à jour en temps réel des fils individuels. Il n’y a bien sûr pas de meilleur moyen de récupérer tout mon contenu en un endroit unique.

En outre, mes lecteurs peuvent créer des fils personnalisés sur leurs mots-clés sélectionnés et republier mon propre contenu et titres sur leurs sites d’informations et blogs sans avoir besoin de demander quelque permission supplémentaire. (le crédit est tout ce qui est demandé).

En savoir plus sur l’agrégateur de nouvelles de Robin Good ici.
A faire HousingMaps.com

http://www.housingmaps.com

Un application vraiment passionnante, HousingMaps.com est une très belle indication du potentiel du Web 2.0, là où les sites existant et le logiciel peuvent être aisément manipulé ou interreliés pour fournir un nouveau service qui auraient été impossible avec l’un des deux sites originaux.

La beauté de l’ensemble est dans sa fine simplicité : le créateur Paul Rademacher a simplement pris la puissance des Google Maps et l’a croisée avec les annonces classées immobilières de la liste de Craig pour produire un site où les acheteurs potentiels peuvent voir les images satellites de la propriété. Cela permet aux utilisateurs de visualiser l’endroit exact du bien immobilier et de voir simultanément l’information contextualisée du bien.

Le site fournit un service unique et utile et il est construit presque sans effort ou sans investissement capitalistique, montrant ce qu’il est possible de réaliser sur le Web 2.0 quand les APIs peuvent interagir avec fluidité.

Pour en savoir plus en anglais sur Housing Maps cliquez ici.
A faire Meebo

http://www2.meebo.com/

Un outil basé sur Ajax pour utiliser plusieurs messageries instantanées simultanément, Meebo permet aux utilisateurs d’utiliser AIM, MSN, Yahoo et d’autres systèmes de messageries instantanées à partir d’un écran unique, avec une seule liste d’amis. Le site laisse les utilisateurs simplier leur expérience de messagerie instantanée à l’intérieur d’une seule plate-forme, éliminant de fait le harcèlement à utiliser de nombreux programmes à la fois.

Encore dans sa phase initiale, Meebo souffre actuellement de problèmes de lenteur, mais les concepteurs du site promettent de travailler sur tous les bugs. Une fois que cela sera fait, ce sera problement un usage pratique utilie et populaire des APIs.
A faire DropCash

http://www.dropcash.com/

Un site pour organiser et suivre une campagne charitative, DropCash fait qu’il est désormais possible d’installer une collecte de fonds, de la suivre, de la bloguer et d’illustrer sa progression.

Elle est construite sur l’API PayPal, utilise le système d’identification TypeKey pour la vérification et un parseur DropCash est aussi disponible, permettant aux utilisateurs de personnaliser l’affichage de leur page.

C’est aussi un outil utile pour les organisations cartitatives (comme ce le fût pour cette cette campagne de dons après Katrina), mais aussi pour les développeurs de logiciels tel que ce développeur qui peut utiliser le site pour leur travail.

DropCash a aussi des implications dans d’autres industries. En fait, n’importe quel secteur ayant trait à la propriété intellectuelle qui est facilement copiée (tel que les films, télévisions, musique ou logiciel), pourrait assurer des paiement suffisants pour leurs travaux de cette façon.

Par exemple, le producteur d’un film pourrait spécifier le montant avant de sortir la copie pour les cinémas et ne pas publier le contenu jusqu’à ce que le montant collecté ait atteint l’objectif. De cette façon, les studios perdraient moins sur le piratage, parce que le film serait déjà partiellement payé, et ne se soucierait plus si il a été copié via le net ou vendu clandestinement dans la rue. Cette idée pourrait aider à résoudre certains des problèmes rencontrés par l’industrie du cinéma et de la télévision, et pourrait adoucir le chemin vers l’avenir de la TV en ligne.
A faire Google Suggest

http://www.google.com/webhp?complete=1&hl=en

Un très bel exemple d’une application installée dans le navigateur est Google Suggest, une application (encore en beta) qui remplit le champ recherche de Google avec des suggestions de recherches similaires. Elle est pensée pour faciliter la recherche et la rendre plus pertinente en suggérant des thématiques que les utilisateurs pourraient trouver utiles.

Mais il y a plus que cette application apparemment simple. C’est un bel exemple d’utilisation d’Ajax à l’intérieur d’un navigateur parce qu’elle distribue une nouvelle information sans rafraîchir rendant ainsi l’information plus facile d’accès. La technologie est aussi fascinante parce que les suggestions de texte réagissent rapidements aux touches claviers saisies par l’utilisateur, altérant constammant les mots formés à l’écran. Bien qu’une telle application ait été possible depuis des années sur les applications de bureau, Google Suggest montre la capacité d’y parvenir avec les technologies Web 2.

C'est aussi un outil utile pour les marketers en ligne ou les blogueurs, car il fournit une référence pour déterminer quelles phrases ont le plus haut niveau de popularité, permettant aux marketeurs de façonner leurs titres vers ces mots-clés.

Pour en savoir plus à propos de Google Suggest cliquez ici.
A faire Web 2.0 Mashup Matrix

http://www.programmableweb.com/matrix#

La Matrice Mashup montre les remixages existants (remixage du contenu et/service en de nouveaux) qui offrent les possibilités d’accès de 89 services web différents avec des APIs ouvertes. Un "remixage" est une application fondée sur le web à travers la combinaison (créative) des données provenant de multiples sources. Parfois un remixage utilise des APIs, parfois RSS, ou XML ou du HTML taillé pour l’écran, ou des données ‘internes’ qui ne sont pas publiquement accessibles. L’étimologie du terme mashup est supposée provenir de l’usage de la communauté des disc-jockeys quand deux chansons ou plus sont mixées en un morceau.

En savoir plus à propos de Web 2.0 Mashup Matrix.


A faire Lecteur RSS Google

http://www.google.com/reader/

Le nouvel outil de lecture de fils RSS de Google apporte un bon nombre de fonctionnalités basiques tout en fournissant une belle interface et une nouvelle expérience utilisateur. En savoir plus à propos du Lecteur RSS Google .


inetWord

http://www.inetword.com

inetWord est une application vraiment incroyable du Web 2.0. Un traitement de texte en ligne motorisé par AJAX et un créateur de page web, inetWord présente une interface extrêmement facile et des fonctionnalités puissantes que tout le monde peut maîtriser. Il fonctionne intuitivement avec une apparence familière et une barre d'outils permettant la création en WYSIWYG de documents et pages web.

Il vient à vous avec plusieurs gabarits pré-formatés de telle façon que les utilisateurs puissent concevoir leurs sites web rapidement et professionnellement, en pouvant le personnaliser avec des photos, des arrières-plans et des liens. Les gabarits sont faciles à sélectionner et comprennent une gamme très large de formats, y compris des fax, une page d'accueil de société, des lettres personnelles, etc. Une fois un gabarit chargé, l'utilisateur peut modifier n'importe quel aspect de la page, pour la façonner selon ses besoins propres.

inetWord est aussi un traitement de texte puissant. Il vient avec bon nombre des capacités des mises en forme auxquelles sont habitués les utilisateurs de MS Word, comprenant des barres d'outils pour les polices, les nombres, listes à puces, texte justifié, tableaux, boîtes de dialogue, etc. Les utilisateurs enregistrés peuvent sauvegarder des pages et documents dans leurs dossiers personnels et les rendre accessibles à d'autres, faisant de inetWord un outil puissant pour la création collaborative de documents.

Mais attention, l'utilitaire a aussi ses inconvénients. La complexité du site AJAX le rend très lent à charger et sa plateforme bancale peut brusquement se geler et planter. Ceci est encore aggravé par le fait que ce n'est accessible qu'avec Internet Explorer.

Mais ces problèmes ne modifient pas le fait qu'inetWord est un utilitaire extrêmement puissant et utile et montre ce qui reste à venir dans le monde du Web 2.0.
writely

http://www.writely.com

Dans la lignée de inetWord, vu plus haut Writely est l'une de mes applications favorites du Web 2.0 qui vous permet de créer des documents Word en ligne et a la capacité de laisser tout le monde les voir et même télécharger le document. Les documents sont téléchargeables dans un format Microsoft Word ou dans un fichier Zip. La manière dont il fonctionne est vraiment simple. Writely utilise un Traitement de Texte qui vous donne toutes les fonctionnalités basiques d'un traitement de texte normal que vous pourriez avoir sur votre ordinateur. La beauté de l'ensemble est la façon dont vous pouvez créer un document n'importe où sans avoir besoin d'une application sur votre ordinateur pour produire un document.

Avec Writely, vous pouvez aussi téléverser des documents qui sont en format MS-Word, HTML, Texte, ou Image. Vous pouvez même facilement sélectionner du texte extait d'un site web et le coller là où vous voulez. Il y a beaucoup de scénarios où il peut se montrer utile. Vous pouvez par exemple l'utiliser pour écrire vos brouillons de billets de blogs. En un clic vous pouvez le poster vers Blogger, Moveable Type, TypePad, Wordpress et d'autres. Même mieux, vous pouvez collaborer sur un billet de blog avec un ami et le téléverser une fois terminé. Writely montre la voie à suivre.

A continuer.



Ce mini-guide se poursuivra sur cette page seul lien permanent de référence.

Page modifiée dernièrement le Samedi 25 Novembre, 2006 [17:21:55 UTC]

Le contenu de cette page est licencié sous les termes Creative Commons.

0.30s / 8.17MB / 71 / 0.08
Powered by Tikiwiki
Copyleft 2005 ANGENIUS
Dernière mise à jour CVS: Dimanche 02 Mars, 2008 [10:53:28 UTC]