Texte 
Page 


Lumieres

 
imprimer

Le Siècle des Lumières : connaissance et changement

Très inspiré du n° hors série sur "Les Lumières", le Nouvel Observateur du 3 Janvier 2007, édito de Jacques Julliard, textes de Catherine David


"La pensée libre devient la matrice de la société future, une menace pour les puissants. Selon l'esprit des Lumières, chaque homme est libre et est également doté de cette magnifique et dangereuse facilité de jugement, fondement théorique de la démocratie. La diversité des opinions est incluse dans l'esprit des Lumières, qui rallient des pionniers aussi différents que Voltaire, Diderot, Hume, Rousseau, Montesquieu, Kant... Désormais le centre du monde est partout et nulle part, dans le cœur de chacun. Et cependant l'oppression culmine contre la sagesse et la clairvoyance"

De l'audace et du courage physique, il en a fallu pour oser penser par soi-même contre la tradition religieuse et l'absolutisme monarchique ! Ainsi de Diderot qui inventa et publia l'Encyclopédie envers et contre tous les pouvoirs en place. Montesquieu : "Tout homme qui est censé avoir l'âme libre doit être gouverné par lui-même". Kant : "Ose penser ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement".

D'autres génies avaient ouvert la brèche et commencé à fissurer le système de pensée dominante : Galilée avait fait reculer les bornes de l'univers au 17° avec son téléscope (1609) au risque d'être condamné par l'église pour avoir montré qu'il n'y a plus de centre, plus d'étoiles accrochées au plafond, Descartes en 1637 avec le discours de la méthode avait démontré la force de l'esprit face aux croyances entretenues par le clergé...
Le Roi Soleil rend l'âme en 1715 et le 18° siècle devient celui des Lumières, celui des « aventuriers de la Liberté », qui voit en un siècle l'humanité s'émanciper sous l'action conjuguée de libres penseurs et d'inventeurs de génie qui donnent foi à l'homme dans sa maîtrise de l'univers : Newton invente les lois de la gravité en 1687, Vaucanson crée les premiers automates en 1737, Franklin invente le paratonnerre en 1752, les frères Montgolfier décollent en 1783 dans l'engin qui portera leur nom pour la postérité...

Cependant, Rousseau écrit, quelques années avant les révolutions qui agitent la fin du siècle des Lumières : "L'homme est né libre, mais partout il est dans les fers". La guerre d'indépendance américaine débute en 1775 et s'achève avec la naissance des Etats Unis d'Amérique en 1783. En France, la Révolution commence en 1789...

Pour certains experts, les Lumières avaient déjà réalisé la révolution dans le domaine de l'esprit, la Révolution a été nécessaire non pas tant pour des raisons économiques et sociales que pour des raisons politiques : "c'est au chapitre du politique que la Révolution a innové le plus radicalement, en substituant la souveraineté du peuple au principe monarchique comme base de la légitimité". Une raison, inattendue et originale, explicative de la Révolution serait aussi "la faillite des historiens de la France au 18° siècle .... Avant de perdre sa tête sur l'échafaud, Louis XIV avait déjà perdu pendant son règne la bataille de la mémoire". L'incapacité des historiens de l'époque à faire le lien avec le passé et donner une légitimité à la royauté aurait ainsi conduit aux soulèvements populaires qui l'ont renversé.

Page modifiée dernièrement le Jeudi 06 Mars, 2008 [16:24:58 UTC]

Le contenu de cette page est licencié sous les termes Creative Commons.

0.22s / 8.07MB / 72 / 0.19
Powered by Tikiwiki
Copyleft 2005 ANGENIUS
Dernière mise à jour CVS: Dimanche 02 Mars, 2008 [11:53:28 UTC]