Texte 
Page 


Changement

 
imprimer

Une approche "organique" du changement : les cellules souches de la durabilité


Le changement est un processus lent et souvent laborieux.

Surtout lorsqu'il s'agit de changer des comportements de vie, des habitudes de faire mais aussi des façons d'être et de penser aussi répandues que celles que promeut notre société capitaliste et ses implacables machines à réduire le citoyen en consommateur. Celle-ci se caractérise en effet par l'effet de masse, l'illusion du« tout technologie », le matraquage publicitaire et les effets de mode éphémères.

Selon nous, la mutation en profondeur qui s'impose, si elle ne veut pas être une simple mode éphémère, doit s'appuyer sur une approche qui touche l'individu, tout en se raccrochant à une vision globale cohérente.

Le principe d'action se traduit ainsi par le principe des communautés apprenantes et des cellules souches du développement durable. Celles ci amorcent un changement en profondeur, en apportant un ensemble de savoirs qui seront mis en application en fonction des conditions locales, à la vitesse que permet leur environnement. Les « cellules souches » implantées dans des territoires en crise ou en difficulté « prendront » plus vite que celles implantées dans des territoires qui peuvent encore se permettre de fonctionner avec une débauche de moyens et d'énergies inutiles...

Il s'agit au final de "changer l'ADN" de notre société, en donnant envie de changer par l'effet d'exemplarité aux individus puis à des groupes d'individus, de manière à propager rapidement, sans effort ni entrave, les bonnes pratiques.

Page modifiée dernièrement le Jeudi 06 Mars, 2008 [14:42:57 UTC]

Le contenu de cette page est licencié sous les termes Creative Commons.

0.19s / 8.07MB / 77 / 0.01
Powered by Tikiwiki
Copyleft 2005 ANGENIUS
Dernière mise à jour CVS: Dimanche 02 Mars, 2008 [10:53:28 UTC]